Souhaits d'anniversaire

Emporté

Emporté par une lumière d’amour, je m’échoue sur l’océan de tes vertus. Et dans le sable fin, j’écris ton doux prénom, celui qui me fait tant de bien quand je m’effondre, celui qui me donne la joie de le prononcer quand tu n’es pas là pour me relever.

Et quand la bise, en chemin vient l’effacer, je recommence encore et encore. Un prénom qui résonne comme une douce mélodie que je m’approprie, une douce mélodie qui m’habille comme un manteau d’apparat.

Dans la limpidité d’un jour qui se retire, le suivant sera toujours plus beau à l’aube de tes baisers où ta seule présence mesure la chance de t’avoir près de moi, j’écris ton prénom à la craie, à l’aube d’un croissant de lune, toujours et toujours.

À l’opacité d’une nuit qui réapparaît, la suivante sera toujours plus scintillante où le creux des étoiles viendra recueillir le berceau de ta tendresse, j’écris ton prénom d’une plume au clair de la lune.

À l’apparition de l’aube naissante à chaque matin qui sort de son sommeil, j’écris ton prénom à la lueur des pléiades offrant ces lettres de noblesse aux constellations les plus pures.

Dans l’eau des rivières, j’écris ton prénom de mon index au fil du courant qui m’entraîne vers le rivage où l’amour n’est pas un vain mot mais la réalité de l’éternité, car rien ne disparaît, tout continue, ici maintenant et après.

Dans la forêt luxuriante, je perce une lucarne à travers les branches pour écrire ton prénom dans le ciel immense et bleu comme le tableau noir d’une classe. Je souris alors à ce prénom imprégné en moi comme le sang qui coule dans mes veines.

Avec tout mon amour, Joyeux Anniversaire!

Michaël - 26 août 2020

Michaël Blauwart - écrivain - journaliste - poète - prix COUP DE CŒUR du Festival Francophone de la poésie Hauts-de-France éditions 2021 - région bordelaise – le 31 mai 2021

********

Bonne fête des mères


Ce jour est dédié

Aux mamans

Qui ont donné

Naissance à des bébés

Qui sont leurs enfants


Des cœurs se rencontrent à la maternité

Dans de jolis yeux bleus

En un silence radieux

Premier instant d'éternité


De longues années construisent le bienfait

De la famille en croissance

Sur la route de l'espérance

D'une infinie bonté


Claudette Méplomd - retraitée de la SNCF - Confians à Conflans sainte Honorine en île de France - le 30 mai 2021

********

Pour mon anniversaire


Optimiste, les amis! J'écris optimiste.

Le choix est vaste : reconnaissante, heureuse, riante,

Enfin tout ce qu’il y a de positif dans la vie. Mais bon, je choisis Optimiste.

Pourquoi? Parce qu’à l’aube de mes 71 printemps, malgré mes rides qui se creusent de plus en plus, mon dos qui se met à geindre, mes doigts qui ne s’agitent plus comme je le voudrais, mes taches de vieillesse qui se font un plaisir de surgir, de jour en jour, sans m’avertir, mes genoux qui... oups! lâchent sans consentement de ma part et se mettent à fléchir, je suis une femme heureuse, choyée, gâtée. Non pas par une richesse monétaire, mais par une richesse beaucoup plus importante : l’amour, l’amitié.

Savoir que, où que vous soyez, mes ami(e)s, ma famille, je pourrai toujours compter sur vous, et, vice versa, surtout, surtout, vous pourrez toujours compter sur moi, mais, naturellement, en fonction de nos capacités, à chacun et chacune d’entre nous.

Pourquoi avoir écrit Optimiste ? Parce que je crois à la bonté humaine, à la solidarité, à une reprise de notre vie. Oui, oui, petit à petit nous y arriverons, grâce à la générosité, le don de soi, de toutes celles et ceux qui se dévouent, du matin au soir, depuis plus d’un an. Je parle des préposé(e)s aux bénéficiaires, des gens d’entretien, des gens en cuisine, des bénévoles, des aidants et de tous les autres que j’oublie.


Vous savez quoi? Je ne trouve même pas les mots pour vous dire mon admiration. C’est pourquoi, pour mon anniversaire, j’ai choisi le mot Optimiste. Et ce, grâce à vous tous!


Anne Roberge – retraitée du monde des affaires – Île-des-Sœurs – Verdun - Québec 17 mai 2021

********